header
Réserve de biosphère des Cévennes Imprimer Envoyer
Vendredi, 23 Juillet 2010 15:34

Un territoire pilote de la réserve de Biosphère des Cévennes

logo_MAB

Les élus de la vallée du Galeizon, conscients de la qualité de leur environnement et préoccupés par la disparition progressive des activités humaines traditionnelles contribuant au maintien du patrimoine naturel et culturel de la vallée, ont souhaité à l’occasion de la création de la réserve de biosphère des Cévennes s’engager dans la démarche « Homme et Biosphère » qui y est associée.

Le programme « l’Homme et la Biosphère » a été établi en 1971 par l’UNESCO dans le but d’améliorer la connaissance des hommes dans le domaine de l’environnement et de son fonctionnement et d’en favoriser les relations. Par cette démarche, l’homme doit essayer de prévoir les conséquences des actions d’aujourd’hui sur le monde de demain et ainsi gérer de façon efficace et mesurée les ressources de la biosphère (l’espace où la vie est possible). Il est défini comme partie intégrante de l’environnement.

Telle est la mission que se sont donnée les élus de la vallée, en 1992, en créant le syndicat intercommunal d’aménagement et de conservation de la vallée du Galeizon.

Depuis plus de douze ans, celui-ci essaie, en mettant en œuvre le programme d’actions d’aménagement et de conservation de la vallée du Galeizon, d’assurer un développement durable de cette vallée.

L’amélioration des connaissances scientifiques et la mise en œuvre de mesures de gestion conservatoires à travers l’adhésion au réseau Natura 2000 du site s’inscrit dans le prolongement naturel des actions menées jusqu’à ce jour par le syndicat mixte de la vallée du Galeizon qui a souhaité être désigné comme opérateur du document d’objectifs afin de garantir la concertation de l’ensemble des acteurs de ce territoire.

 

interview_yannick_mab

Interview de Yannick LOUCHE, Président du SMACVG
 

A ne pas rater

Images de la vallée

Facebook

Retrouves nous sur Facebook