header
Sa géologie et son climat Imprimer Envoyer
Mercredi, 10 Février 2010 01:06
Sa géologie
La vallée du Galeizon est composée pour l’essentiel de deux unités géologiques : les
Cévennes schisteuses en amont, et la bordure cévenole calcaire à l’aval. Elles constituent respectivement 85 % et 15 % du bassin versant. Elles sont séparées par la faille géologique de Soustelle (ou La Croix des Vents) orientée Nord-Nord-Ouest Sud-Sud-Est, qui serait le prolongement de l’important décrochement de Villefort et qui est matérialisée en surface par le ruisseau du Rieusset.
Les Cévennes schisteuses sont représentées par des formations métamorphiques, généralement appelées « schistes des Cévennes ». Cette formation affleure largement sur les communes de St Martin de Boubaux, Lamelouze, St Paul La Coste, Soustelle et la moitié ouest de Cendras. Elle est traversée localement par un petit complexe granitique.
La bordure cévenole calcaire repose en totale discordance sur les Cévennes schisteuses. Elle constitue la couverture sédimentaire mésozoïque postérieure au Houiller, qui s’est déposée du Trias au Crétacé. Cette formation affleure sur la moitié Est de Cendras et en limite de Soustelle, ainsi que sur la commune de Saint Paul la Coste.


Carte géologique de la vallée du Galeizon

zones
zone-schisteuse
zone-calcaire-p

Son climat
Appartenant au bassin du Gardon, le sous-bassin du Galeizon, comme lui relève du domaine climatique méditerranéen.
Les spécificités de ce climat se traduisent par des étés chauds et secs, souvent marqués d’un épisode de sécheresse, et des hivers doux et humides. Toutefois, ce schéma climatique connaît des irrégularités thermiques et pluviométriques tant en été, où des pluies brutales et orageuses peuvent survenir, qu’en hiver où des chutes brutales de températures ne sont pas exclues.
 

A ne pas rater

Images de la vallée